Les tendances RH en 2024

Entre phénomènes d’antériorité et prévisions à venir, à chaque nouvelle année, son lot de tendances pour les mois à suivre.

Pour ma part, j’ai décidé de vous faire un point sur les tendances 2024 en matière de ressources humaines et marque employeur.

Un tour d’horizon qui s’appuie sur les tensions toujours plus présentes en matières de recrutement et de rétention des collaborateurs, malgré un petit sursaut du chômage ces derniers mois.

Et oui, à tous les réfractaires qui considèrent la mise en place d’une stratégie rh et marque employeur comme un phénomène de mode temporaire, faisant suite à la crise du Covid, j’ai le regret de vous informer que la pénurie de main d’oeuvre à laquelle nous faisons face depuis quelques années va encore perdurer dans le temps.

tendances RH 2024

Selon les prévisions de l’INSEE, on évalue que la population active passerait par un pic de 30,5 millions d’actifs en 2040 avant de décroître jusqu’à 29,2 millions d’actifs à l’horizon de projection en 2070.

S’ajoutant à cela un taux d’emploi qui progresse, la part du nombre d’actifs disponible sur le marché du travail sera bien inférieur à ce que nous avons connu précédemment.

Mais alors, dans un marché de l’emploi encore plus concurrentiel, à quoi nous attendre en 2024 ?

Marque employeur et présence en ligne

Fini l’époque de “Vivons heureux, vivons cachés!”. En 2024, chaque entreprise devra porter une attention particulière à sa présence et sa réputation en ligne (site internet, page carrièré, réseau sociaux, job board…). En effet, une étude Helloworks (2021), révèle que 2 sondés sur 3 se renseignent avant toute candidature lorsqu’ils ne connaissent pas l’entreprise. C’est aussi 1 sur 2 qui postulera uniquement s’il en a une bonne image. Il est temps de passer le cap.

Expérience candidat optimisée

Fini les processus de recrutement à rallonge sans aucune visibilité. En 2024, on simplifie les étapes de recrutement, on réduit les délais et on informe tant que possible les candidats des étapes du recrutement. Les entreprises devront aussi être réactives aux demandes des candidats, qque ce sooit par mail ou par téléphone.

Et par pitié, on stoppe le “ghosting”. Reprenez contact avec vos candidats, que la suite soit positive ou négative. Ils ont besoin de savoir et croyez moi, votre réputation employeur vous en remerciera.

Prioriser l’expérience employé et l’engagement de vos collaborateurs

Ces dernières années, dans un marché de l’emploi où le candidat / collaborateur est roi, on a davantage recruté pour remplacer le départ d’un collaborateur que pour étendre sa capacité de production.

Alors, bien évidemment, vous soignez le recrutement de vos futurs collaborateurs mais quid des effectifs toujours en place?

En 2024, c’est le moment de vous focaliser sur l’expérience employé : avantages organisationnels (flexibilité et/ou télétravail lorsque cela est possible), montée en compétence et formation, plan de carrière ou QVCT, sont autant de leviers pour créer des expériences et des environnements de travail authentiques et adaptés aux besoins de vos collaborateurs.

Vous contribuerez à engager davantage vos équipes avec en prime un gain en productivité (+18% par rapport à vos collaborateurs peu engagés selon l’étude Workplace menée par le Gallup en 2020)

Misez sur votre communication

Outre la réputation de votre entreprise en dehors de ses murs, en 2024 c’est aussi sur votre communication qu’il faut miser. Transparence, ouverture d’esprit et sincérite. C’est le moment de montrer de quoi vous êtes capable. Ouvrez vous davantage à vos collaborateurs et à ceux qui aimeraient en savoir plus sur votre entreprise : poste(s) proposé(s), responsabilité(s) associée(s), critère d’évaluation, conditions de travail, avantages, perspectives d’évolution.

Mais attention : gare au “Wellness washing”, “wellbeing washing” et autres artifices. Pas question d’habiller la mariée pour la rendre plus jolie. Vous ne communiquer que sur ce qui est sincère, authentique et vérifiable.

Véhiculer une culture d’entreprise marquée

Enfin, en 2024, il est indispensable de garder à l’esprit que pour chaque collaborateur, le travail a évolué davatange comme une source de satisfaction ou de réalisation personnelle que comme une nécessité.

Chaque salarié qui recherche un emploi le veut rémunérateur, mais également aligné avec ses valeurs personnelles et offrant un sentiment d’accomplissement et de satisfaction.

Défendre sa culture d’entreprise et son ADN, prôner les valeurs et les visions (écologie, inclusion, diversité, modernité…) que défend vos organisation n’est plus une option.

En conclusion, en 2024, dans un marché de l’emploi toujours plus concurrentiel, les entreprises devront être à l’écoute des aspirations et des besoins des candidats et collaborateurs pour adapter leur offre en conséquence : contribution sociale et sociétale, développement professionnel ou équilibre vie pro / vie perso.

Dans un marché de l’emploi qui a basculé d’un marché de recruteur à un marché de candidats, les entreprises qui parviendront à répondre à ces attentes auront certainement un avantage significatif dans cette course à la “perle rare”.

 

MaTeam’Co vous accompagne à différentes étapes, selon vos besoins : Gestion courantes et Organisation des RH, réalisation d’un audit RH et marque employeur, mise en place du plan d’actions.

Contactez-moi 🙂

Marlène GRANGER

Marlène GRANGER

Consultante Marque employeur

Laisser un commentaire